Accueil Entretiens « En réalité, n’étant pas une juridiction permanente et ne se réunissant que par session, la Cour africaine accuse, trop souvent, du retard pour rendre une décision définitive », entretien avec Abdou Khadre Diop, enseignant-chercheur sénégalais en Droit public à l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) (deuxième partie)